Toutes nos formations sont assurées par des moniteurs diplômés du Certificat d’Aptitude à l’Enseignement du Secourisme. Ils sont tous des acteurs des urgences : sapeurs pompiers volontaires ou professionnels, équipiers des Samu, du Smur, de la Protection Civile, de la Croix Rouge ou de la Croix blanche.

Pour les particuliers ou les habitants d’immeubles s’équipant, les formations peuvent avoir lieu en fin d’après-midi ou le samedi.

Pour Restenvie, il n’est pas question de laisser des agents commerciaux formés à la va-vite s’improviser professeurs de secourisme. Cela nous semble totalement irresponsable des lors que la conséquence directe d’une mauvaise formation peut être la perte d’une vie.

Tous les organismes liés au secourisme recommandent la répétition de ces formations tous les 2 ou 3 ans.

Régulièrement, nous mettons à la disposition de nos clients des applications qui permettent d’accéder facilement à des informations, à des conseils, à des exercices afin d’améliorer leurs capacités de réaction face à un arrêt cardiaque. Un bon exemple est cette application mise au point par le CHU de Lille http://sauveunevie.be/

Notre module 2 jours :

Le Sauveteur Secouriste du Travail (SST)

Cette formation peut être effectuée sur site (attention il faut un minimum de 4 participants) ou à l’extérieur.

Le programme est mis au point et géré par L’INRS Créé en 1947, l’INRS est une association loi 1901. Il est géré par un Conseil d’administration paritaire constitué de représentants des organisations des employeurs et des salariés. Organisme généraliste en santé et sécurité au travail, l’INRS intervient en lien avec les autres acteurs institutionnels de la prévention des risques professionnels. Il propose des outils et des services aux entreprises et aux 18 millions de salariés relevant du régime général de la Sécurité sociale.

Objectifs :

Former un sauveteur-secouriste du travail (SST). Un SST est un membre du personnel volontaire ou désigné pour porter secours en cas d’accident. Il doit être capable de porter secours à tout moment au sein de son entreprise à toute victime d’un accident du travail, dans l’attente de l’arrivée des secours spécialisés. Le Code du travail rend obligatoire la présence d’un membre du personnel ayant reçu l’instruction nécessaire pour donner les premiers secours en cas d’urgence, dans certaines entreprises selon leur taille et leur activité.

Contenu de la formation :

http://www.esst-inrs.fr/ressources/prog_fi_sst.pdf

Cette formation, reconnue par un diplôme, est très encadrée par la loi.
Un certificat de Sauveteur Secouriste du Travail sera délivré au candidat qui a participé activement à l’ensemble de la formation et fait l’objet d’une évaluation continue favorable de la part du ou des formateurs.
Toutefois, pendant la période transitoire précédent la sortie de l’arrêté relatif à la formation des sauveteurs secouristes du travail, les CRAM/CGSS qui le désirent pourront continuer à mettre en place un contrôle du comportement, tel que défini dans la circulaire PAT N°981/85 du 17/12/1985 et la circulaire DTRT N°46/93 du 18/8/1993.

Programme

  • Rôle du SST (Salarié sauveteur secouriste du travail) dans l’entreprise et en dehors de l’entreprise (sensibilisation à la prévention des risques professionnels)
  • Protéger
  • De protéger à prévenir
  • Examiner
  • Faire alerter
  • De faire alerter à informer
  • Secourir
  • La victime saigne abondamment.
  • La victime s’étouffe.
  • La victime répond, se plaint de sensations pénibles et/ou présentes des signes anormaux.
  • La victime répond, elle se plaint de brûlures.
  • La victime répond, elle se plaint d’une douleur qui empêche certains mouvements.
  • La victime répond, elle se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment.
  • La victime ne répond pas, elle respire.
  • La victime ne répond pas, elle ne respire pas.
  • Risques spécifiques à l’entreprise : module optionnel de 2 heures minimum à la demande du médecin du travail.
diplome de sauveteur secouriste au travail passé par la société restenvie

6 modules de secouriste d’une demi-journée

Contenu de la formation :

La chaîne de survie en cas d’accident cardio-respiratoire et dans tous les cas d’arrêt cardiaque.
La perte de conscience et l’absence de respiration.
Le massage cardiaque
Les insufflations (le bouche à bouche)
Présentation du défibrillateur cardiaque
Exercices pratiques d’utilisation du défibrillateur cardiaque.

Objectifs :

  • Les stagiaires connaîtront toutes les réactions appropriées en cas d’accident cardio-respiratoire.
  • Ils sauront réagir en cas de douleur thoracique.
  • Ils sauront effectuer un massage cardiaque, un bouche à bouche et se servir d’un défibrillateur dans les meilleures conditions.
  • Ils auront à cœur de maintenir dans leur entreprise un climat de sécurité physique.

Contenu de la formation :

La coupure, la brûlure, la plaie, l’étouffement, les piqûres d’insectes…

Objectifs :

  • Les stagiaires sauront assurer la protection de la victime et d’eux-mêmes, sauront passer l’alerte et réagir face à une perte de conscience.
  • Les stagiaires sauront réagir lorsqu’ils seront témoins d’un saignement, d’une brûlure, d’une plaie, d’un étouffement ou d’un traumatisme du dos, de la nuque ou des membres etc.
  • Les stagiaires sauront reconnaître une fracture d’une entorse et réagir en conséquence.

Contenu de la formation :

Les chocs et la perte de connaissance, les traumatismes du dos, du cou, de la tête et des membres ; la position latérale de sécurité.

Objectifs :

  • Les stagiaires sauront réagir lorsqu’ils seront confrontés à un choc ou une perte de connaissance.
  • Les stagiaires sauront évaluer le rythme cardiaque et évaluer la fébrilité.
  • Les stagiaires sauront réagir face à un épuisement dû à la chaleur ou au froid.

Objectifs :

La prévention des accidents domestiques et les risques ménagers. Prises électriques, lampes et fils, ampoules, produits d’entretien, casseroles sont autant d’objets usuels que de possibilités d’accident. Les stagiaires sauront agir et réagir en traitant spécifiquement les risques accidentels à leur domicile et au bureau.

Objectifs :

Les stagiaires sauront prévenir les risques propres aux  nourrissons et aux enfants en bas âge (en particulier l’étouffement, la présence d’un corps étranger dans l’oreille ou le nez et les personnes âgées (le vieillissement, l’ostéoporose, les chutes etc.).

Objectifs :

  • Les stagiaires comprendront le fonctionnement des incendies et sauront réagir en conséquence.
  • Ils sauront éviter les risques de propagation d’incendie.
  • Les stagiaires sauront réagir en cas de dégagement accidentel de gaz ou liquides inflammables ou toxiques.