Arrêts cardiaques et défibrillateurs chez les dentistes

Il y a encore très peu de défibrillateurs chez les dentistes. Pourtant, les arrêts cardiaques peuvent y survenir. Selon une étude publiée en 2014, un peu plus de 7% des dentistes ont été confrontés à un arrêt cardiaque, ce qui représente environ 3,3% des arrêts cardiaques.

Parmi ceux-ci 39% (37) sont survenus au cabinet, 61% (58) dans le cadre de la vie privée. De l’oxygène est disponible dans 66,8 % (898) des cabinets, 59,6 % (801) disposent d’un insufflateur manuel et 8,6 % (116) d’un défibrillateur. Concernant la capacité des dentistes à prendre en charge un arrêt cardiaque, 63.6% (855) d’entre eux ne s’en sentent pas capables. Leur formation à la gestion d’un arrêt cardiaque pendant et après leur formation initiale reste faible, respectivement 57,1 % (768) et 35,6 % (479).http://urgenceslariboisiere.com/wp-content/uploads/2014/03/Résumé-Le-chirurgien-dentiste-face-à-l’arrêt-cardiaque.pdf

 

De l'hygiène dentaire aux problèmes cardiaques

Une bonne hygiène dentaire aide à prévenir les maladies cardiaques. Le dentiste est aussi l’ami de votre cœur!

Les défibrillateurs chez les dentistes ne sont pas moins présents que chez les autres spécialistes médicaux. Les dentistes ne sont pas non plus répétitivement formés aux premiers secours. Savoir réagir est non seulement une question de formation mais aussi de répétition des gestes…

Le chiffre le plus important à retenir est 7% des dentistes confrontés à un arrêt cardiaque. C’est à la fois peu, et heureusement, et suffisamment important pour que toutes les chances d’une issue négative (avec le décès d’un patient) soient limitées.

A 7 ans, victime d’un arrêt cardiaque chez le dentiste.

En mars 2018, la presse faisait état du cas d’un garçon de sept ans réanimé après un arrêt cardiaque chez le dentiste, en Haute-Savoie, à La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie). Les urgentistes l’ont réanimé.

C’est un banal problème de dents qui aurait pu se terminer en cauchemar tel que le rapporte France Bleu Pays de Savoie. https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/la-roche-sur-foron-un-enfant-secouru-apres-un-arret-cardiaque-chez-le-dentiste-1522871056

L’assistante est pompier volontaire

Peu de temps après l’anesthésie locale, le garçon a fait un choc anaphylactique. C’est une réaction due à une allergie à l’un des produits. En arrêt cardiaque, il est immédiatement pris en charge par le praticien et par une jeune femme, étudiante en secrétariat médical, qui travaille dans le cabinet dentaire. Elle est par ailleurs sapeur-pompier volontaire. Ils pratiquent un long massage cardiaque et réussissent à réanimer le garçon, qui sera finalement évacué par hélicoptère sur l’hôpital de Grenoble.

D’après l’hôpital, le garçon est hors de danger. L’attitude et le réflexe de la jeune sapeur-pompier ont été salués par sa hiérarchie. “Elle lui a très certainement sauvé la vie”, a indiqué le service départemental de secours et d’incendie de la Haute-Savoie.

Les deux sauveteurs ont scrupuleusement respecté la “chaine de survie”. Ils ont appelé les urgences et immédiatement commencé un massage cardiaque.

Décès d’une patiente dans un cabinet dentaire à bas coût

En avril 2018, au Cabinet Dental Access de Cannes, c’est une patiente de 75 ans décède deux jours après avoir fait un arrêt cardiaque. L’ordre des chirurgiens ordonne une suspension provisoire des activités du cabinet low cost et le parquet de Grasse ouvre une enquête après avoir été contactées par l’Agence Régionale de Santé. La famille a porté plainte et les responsables du cabinet risquent une mise en examen pour homicide involontaire, omission de porter secours ou encore exercice illégal de la médecine. La famille a porté plainte. Le cabinet dénonce une campagne calomnieuse et des tracasseries de la part de l’ARS. http://www.europe1.fr/societe/enquete-ouverte-apres-le-deces-dune-patiente-soignee-dans-un-cabinet-dentaire-a-bas-cout-3637334

De la carie au coeur

Depuis plusieurs années le lien est établi entre des dents mal entretenues, une carie mal soignée et des conséquences graves au niveau cardiovasculaire.

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire,  la consommation excessive de sucres et c’est la carie assurée. Synonyme pour certains de dentiste, de fraise voire d’extraction dentaire, elle est parfois bien à tort, laissée pour compte. Seulement, le temps n’arrange  rien à l’affaire. Après avoir détruit l’émail, la carie atteindra l’ivoire puis la racine, véritable porte d’entrée dans l’organisme pour les bactéries.

Par la racine, les dents sont en communication directe avec la circulation sanguine générale. Des germes peuvent se fixer sur les plaquettes, responsables de la coagulation. Se créent alors des caillots, vous exposant à des problèmes cardiaques. Dans le pire des cas, endocardite, infarctus du myocarde ou accident vasculaire cérébral (AVC).

Un petit rappel s’impose : brossez-vous les dents trois fois par jour et prenez rendez-vous chez votre dentiste une fois par an pour un contrôle. Si vous en êtes quitte pour un détartrage, c’est tout bon !

Confirmation! Les urgences vitales surviennent chez les dentistes…

La survenue d’une détresse pouvant conduire à tout instant à un arrêt cardiaque créée une urgence vitale. La prise en charge doit être la plus précoce possible, qu’elle se produise dans les services de soins, d’investigations ou dans tout autre secteur accessible au public ».

Les situations d’urgences vitales ne sont pas fréquentes en cabinet dentaire. Leur évaluation et leur prise en charge fait néanmoins partie du référentiel métier et des compétences du chirurgien-dentiste http://www.ordre-chirurgiens-dentistes.fr C’est le cas notamment des dyspnées aiguës, des hypotensions artérielles sévères, des convulsions, des syndromes coronariens ou de l’arrêt cardiorespiratoire. La coordination de la prise en charge par l’équipe présente est primordiale.
Les orientations nationales du DPC pour 2017 préconisent la formation à la gestion des risques associés aux soins en chirurgie orale. Avant quelques années, les défibrillateurs chez les dentistes seront devenus chose courante.

Une étude nationale sur la survenue des urgences médicales au cabinet dentaire

Entre avril et juillet 2012, des spécialistes ont mené une étude profonde sur la survenue des urgences médicales dans les cabinets dentaires. Cette étude s’adressait à tous les chirurgiens-dentistes en exercice, omnipraticiens et spécialistes, qu’ils soient  salariés ou libéraux. L’un des enjeux était de pouvoir déterminer le matériel nécessaire et suffisant dont les praticiens ont réellement besoin pour faire face à une situation d’urgence médicale dans leur cabinet.  http://www.adf.asso.fr/fr/nos-actions/urgencesmedicales

Trop peu de cabinets dentaires équipés en défibrillateurs

La présence de défibrillateurs chez les dentistes reste exceptionnelle. L’incidence des urgences médicales était de 2,1 événements par dentiste par an, principalement des malaises vagaux, des hypotensions orthostatiques ou des hypoglycémies. Les urgences vitales et les arrêts cardiaques sont rares, mais ils se rencontrent néanmoins (0,003 arrêt cardiaque par dentiste par année de pratique). Près d’un dentiste sur cinq n’avait pas de matériel d’urgence.

Alors que de nombreux praticiens sont équipés d’oxygène (66,8 %) ou d’un tensiomètre (64,5 %), il y a très peu de défibrillateurs chez les dentistes (7,7 %). Près de 10 % des praticiens déclarent ne jamais avoir été formés pour la prise en charge des urgences médicales. Pour 40 % des praticiens formés, la dernière formation a eu lieu il y a plus de 4 ans. Une large majorité des praticiens se sentent capables de gérer un malaise, tandis que moins de la moitié se sentent en mesure de gérer un arrêt cardiaque.http://www.adf.asso.fr/fr/nos-actions/college-des-bonnes-pratiques/65-france/qualite

Des procédés de prévention existent tels que résumés dans le document suivant http://wjd.um5s.ac.ma/attachments/article/35/LE%20PATIENT%20CARDIAQUE%20QUELLES%20PRECAUTIONS%20A%20PRENDRE%20EN%20PRATIQUE%20DENTAIRE%20ET%20PARO.pdf

 Equiper un cabinet dentaire avec un DÉFIBRILLATEUR

Les défibrillateurs chez les dentistes sont évidemment souhaitable. Mais quitte à s’équiper, autant le faire dans de bonnes conditions, voir dans des conditions optimales. En effet, dans l’absolu, les différences de prix ne sont pas très importantes entre des marques reconnues (par exemple Physio-control, ex Medtronic) et des défibrillateurs importés de Chine ou de Turquie, sans aucune garantie ni SAV en France. En cas de dysfonctionnement, la différence est énorme. Cette section tente de répondre à des questions que les dentistes posent régulièrement:

1. Quel est le risque pour un dentiste d’être confronté à un arrêt cardiaque?

L’étude mentionnée ci-dessus fait état de plus de 2 événement très inquiétants par an et par dentiste

2. Les défibrillateurs chez les dentistes sont ils obligatoires? 

Comme pour beaucoup d’autres cas, il n’y a pas d’obligation strictement légale à ce jour (15 septembre 2018), mis à part celle que préciseront les décrets d’application de la loi du 28 juin 2018 sur l’obligation d’équipement des Etablissements Recevant du Public. Il n’y a qu’une recommandation mainte fois répétée par l’ordre des chirurgiens dentistes. Le coût de l’investissement et le prix de la vie d’une victime d’arrêt cardiaque sont incomparables…

3.Quel est le coût d’un équipement ?

Le prix varie selon que le cabinet se limite au seul achat du défibrillateur ou choisisse une solution complète avec un coffret mural, une formation et une maintenance. Le prix oscille entre 1150 et 2000 Euros Hors taxes, environ 3000 Euros sur 15 ans. https://restenvie.com/boutique-defibrillateur-lifepak/

Des dentistes très peu équipés

Une petite structure peut se limiter au seul défibrillateur pour s’équiper

Il n’est pas insensé qu’un cabinet situé dans un immeuble propose un équipement collectif, qui à prendre en charge une partie du financement.  Le défibrillateur sera alors placé dans les parties communes et accessible 24 heures sur 24 à tous les occupants de l’immeuble.

Un DAE dans un immeuble

Dans un immeuble, le cout d’acquisition du défibrillateur est divisé par autant de copropriétaires. Dans un immeuble de 6 étages, 3 appartements par étage, le cout d’acquisition, formation et maintenance incluse est de 18 Euros par an par copropriétaire…le prix d’une vie

4. Quelles maintenance doit-on réaliser sur un défibrillateur ?

La loi est très claire. Le détenteur d’un défibrillateur doit nommer un référent, effectuer une surveillance visuelle régulière et changer les pièces à date de péremption. Pour les marques sérieuses, les autotests sont fiables à plus de 95%. Si un autotest est négatif, il faut renvoyer l’appareil au SAV. Souvent, un contrat de maintenance est recommandé. Il permet au détenteur de toujours avoir un matériel parfaitement opérationnel et de se protéger contre toute mise en cause de sa responsabilité en cas d’issue négative.

Si l’autotest est régulier, un regard humain et un autotest externe sont souvent indispensables.

5. Est-ce un appareil compliqué d’utilisation?

Les défibrillateurs chez les dentistes sont des équipements dont l’installation est d’une simplicité déconcertante si le fournisseur fait bien son travail, livre le matériel déjà assemblé. Dans l’absolu, et comparé à une télécommande de téléviseur, le défibrillateur est extrêmement facile d’utilisation! Le plus compliqué dans le processus de sauvetage est de pratiquer le massage cardiaque le plus efficacement possible et surtout de bien respecter la « chaîne de survie » https://restenvie.com/wp-admin/post.php?post=1349&action=edi

6.Y-a-t-il un équipement spécial à prévoir pour les enfants ?

Les enfants de moins de 8 ans peuvent bénéficier d’électrodes pédiatriques mais les électrodes pour adultes peuvent être utilisées en les plaçant, la première sur le sternum et la seconde à la même hauteur dans le dos.

Conclusion:

Avec seulement 7% des cabinets dentaires équipés en défibrillateurs, il y a encore beaucoup de travail à effectuer afin d’apporter aux patients toute la sécurité possible. Les défibrillateurs chez les dentistes sont encore des équipements trop rares. Gageons que le temps, le renforcement des obligations légales et hélas la réalité de la quantité d’arrêts cardiaques rendra les défibrillateurs chez les dentistes évidents à trouver.

 

 

Summary
Arrêts cardiaques chez les dentistes
Article Name
Arrêts cardiaques chez les dentistes
Description
Les dentistes sont très peu équipés en défibrillateurs alors que les arrêts cardiaques se produisent statistiquement dans leurs cabinets plus qu'ailleurs
Author
Publisher Name
SAS RESTENVIE

Leave a Reply